Nom:

Prenom:

E-mail:

Adresse de Votre Résidence:

Affiliation Religieuse:

Numéro de Telephone où
Vous Joindre en Cas de Problème:

I. Révision – Ecrivez VRAI ou FAUX dans l’espace prévu.

1. La Bible est la Parole de Dieu.

2. La Bible est divisée en deux parties qui sont l’Ancien Testament et le Nouveau Testament.

3. L’Ancien Testament contient l’ancienne alliance entre Dieu et le peuple juif, en vigueur jusqu’à la mort du Christ.

4. Le Nouveau Testament contient l’alliance de Dieu avec toutes les nations de la terre à partir de la mort du Christ.

II. Choisissez la bonne réponse.

5- Autorité religieuse signifie une règle ou un critère qui détermine la vérité en ce qui concerne
a) les questions politiques
b) les questions scientifiques
c) les questions religieuses et morales

6- Quelle est la caractéristique de notre monde religieux qui nous prouve que nous avons besoin d’une autorité commune à tous ?
a) l’unité
b) la paix
c) la division et la confusion

7- Pour déterminer et définir la vérité en matière de religion, l’autorité finale est (Matthieu 28 : 18)
a) Moïse
b) Le Christ
c) L’Eglise

8- Le Christ possède
a) une autorité relative
b) toute autorité
c) une autorité purement honorifique

9- Après son ascension, Jésus révéla sa volonté par l’intermédiaire de (Matthieu 28 : 18-20)
a) ses Apôtres
b) Marie
c) Pierre exclusivement

10- La véracité des enseignements des Apôtres est garantie par le fait qu’ils avaient reçu la promesse d’être guidés par (Jean 16 :13)
a) Le Saint-Esprit
b) Un ange
c) L’Eglise

11- L’enseignement des Apôtres est en fait l’enseignement prodigué par l’esprit de Dieu. C’est ce que l’apôtre Paul affirme en
a) Matthieu 28 : 18-20
b) Matthieu 17 : 5
c) 1 Corinthiens 2 : 13

12- Pour les premiers chrétiens, l’enseignement des Apôtres était (1 Thessaloniciens 2 : 13)
a) des paroles d’hommes
b) la parole de Dieu
c) de la bonne littérature

13- Dans quelle proportion les Apôtres ont-ils révélé la volonté de Dieu à l’égard des hommes ? (Jean 16 : 13 ; Actes 20 : 27 ; 2 Pierre 1 : 3)
a) Entièrement
b) Presque entièrement
c) Une partie seulement

14- Que promet la Bible à ceux qui changeront l’Evangile tel qu’il fut annoncé par les Apôtres ? (Galates 1 : 8-9)
a) La maladie
b) La folie
c) L’anathème ou malédiction divine

15- Quelle précaution les Apôtres prirent-ils pour préserver leur enseignement de l’oubli ou de la corruption après leur mort ? (2 Pierre 1 : 12-18 ; Jean 20 : 30-31)
a) ils firent nommer un chef infaillible à la tête de l’Eglise
b) ils consignèrent leur enseignement par écrit
c) ils comptèrent sur la loyauté et la mémoire de leurs fidèles pour le transmettre de génération en génération

16- Les Apôtres savaient que leurs écrits constituaient (2 Pierre 3 : 15-16)(Galates 1 : 8-9)
a) un condensé de leurs opinions religieuses
b) une chronique historique
c) l’Ecriture qui devait faire autorité

17- L’Eglise doit recevoir les écrits des Apôtres comme (1 Corinthiens 14 : 37)
a) les commandements de Dieu
b) des commandements d’hommes
c) de simples idées religieuses parmi tant d’autres

18- Les Apôtres ordonnèrent aux Eglises (Apocalypse 22 : 18-20 ; 1 Corinthiens 4 : 6)
a) D’aller au-delà de ce qui est écrit
b) De compléter ce qui est écrit
c) De ne pas aller au-delà de ce qui est écrit

19- Les Ecritures ont le pouvoir (2 Timothée 3 : 16-17)
a) D’accomplir un homme parfaitement
b) De former un homme partiellement
c) De le rendre uniquement intelligent

20- Connaissant, d’une part, l’attitude des Apôtres vis-à-vis les Ecritures (voir questions 12, 13 et 14) et le pouvoir des Ecritures dans la formation d’un homme (question 15), nous pouvons déduire qu’en matière de religion, les Ecritures constituent
a) une autorité nécessaire mais non suffisante
b) une autorité suffisante mais non nécessaire
c) une autorité nécessaire et suffisante

21- Les Ecritures sont destinées (1 Thessaloniciens 5 : 27 ; 2 Thessaloniciens 3 : 14)
a) à certaines personnes seulement pour qu’elles puissent lire, croire et obéir
b) à l’élite religieuse seulement pour qu’elle puisse enseigner aux autres ce qu’il faut croire
c) à chaque être humain afin que chacun puisse apprendre ce que Dieu attend de lui et comment lui rendre obéissance

22- A la lumière des versets précédents, on peut déduire que (2 Pierre 3 : 16 ; Ephésiens 3 : 4)
a) tout le monde peut comprendre les Ecritures
b) personne ne peut comprendre les Ecritures
c) qu’une élite seulement peut comprendre les Ecritures

23- Les Ecritures nous ont été données pour
a) nous permettre de prédire l’avenir
b) éclairer notre vie
c) dévoiler les mystères du passé

24- Comment la Bible décrit-elle celui qui examine et vérifie, à la lumière des Ecritures, les enseignements qu’on lui donne ? (Actes 17 : 11)
a) hérétique
b) noble
c) hypocrite

25- La Bible est
a) une ville
b) un hymne
c) un livre

26- Pour bien comprendre le message de la Bible, il faut avant tout (2 Thessalon. 2 : 10-12)
a) vouloir justifier ses croyances personnelles
b) être prêt à justifier sa vie
c) aimer la vérité

27- Lorsqu’on étudie la Bible, il faut tenir compte du fait que la loi de Dieu pour nous aujourd’hui est contenue dans (Hébreux 8 : 6-13 ; 9 : 15-17)
a) l’Ancien Testament
b) l’Ancien et le Nouveau Testament
c) le Nouveau Testament

28-Avant de formuler une conclusion sur un sujet biblique quelconque, il faut avoir lu
a) un verset correspondant au sujet
b) plusieurs versets traitant de la question
c) tous les versets traitant de la question

29-En étudiant un passage de l’Ecriture, il faut prendre en considération
a) l’arrière-plan historique seulement
b) le contexte seulement
c) l’arrière-plan historique et le contexte

30-Parmi les cas suivants, quel est celui qui n’est pas une des manières par lesquelles Dieu nous fait connaître ce qu’Il attend de nous ?
a) par un commandement direct ou une déclaration nette
b) par un exemple
c) par une implication probable
d) par déduction logique

31-Imposer avec une intention sincère, un précepte qui n’est pas enseigné dans la Bible ni par un commandement direct, ni par un exemple, ni par déduction logique, c’est enseigner
a) un commandement de Dieu
b) un commandement venant de l’homme
c) un commandement mi-humain, mi-divin

32- Parler où la Bible parle et se taire où la Bible se tait est (1 Pierre 4 : 11)
a) une bonne règle à suivre
b) un mauvais principe
c) un principe douteux

33- Quelle est la cause primordiale de la division religieuse ?
a) la Bible
b) le rationalisme
c) le fait de n’avoir pas accepté la Bible comme seule règle de foi et comme autorité suprême

34- L’apôtre Paul avoue avoir autrefois mal agi et ce (Actes 23 : 1 ; 26 : 9)
a) en toute bonne conscience
b) avec une mauvaise conscience
c) par esprit de révolte à l’égard du monde

35- Ceux qui prétendent se laisser guider exclusivement par leur conscience doivent savoir que (Proverbes 14 : 12 ; Jérémie 10 : 23)
a) l’homme peut avoir confiance en lui-même
b) telle chose peut paraître acceptable à la conscience et conduire néanmoins au désastre

36- Quelle était l’attitude de Jésus à l’égard de ceux qui mettaient la tradition religieuse sur le même plan que l’Ecriture ? (Marc 7 : 6-9)
a) l’approbation
b) la désapprobation
c) l’indifférence

37- Les révélations de certains prophètes modernes (Galates 1 : 6-8 ; Apocalypse 22 : 18- 20 ; 2 Timothée 3 : 16,17)
a) complètent le message de la Bible
b) altèrent le message de la Bible
c) doivent être notre autorité religieuse

38- Quelle est la seule vraie règle de foi ?
a) la conscience
b) la tradition de l’Eglise
c) la volonté du Christ révélée exclusivement dans la Bible

IV. Résumons les faits

Répondez par OUI ou par NON dans les espaces prévus.

39. Dans le domaine de la religion, faut-il une autorité ?

40. Le Christ a-t-Il toute autorité dans le ciel et sur la terre ?

41. Le Saint-Esprit a-t-Il révélé toute la vérité aux Apôtres ?

42. Les Apôtres ont-ils consigné dans la Bible toute la volonté du Christ ?

43. Les Apôtres ont-ils écrit la Bible de manière à ce qu’elle soit compréhensible pour tous ?

44. La Bible devrait-elle être notre seule règle de foi dans la religion ?



Vos remarques, vos observations, vos questions: